Une âme à la mer… ou la vie sur le flow…

Pastel bleu
M.E.R. ©Carine Dumez

M.E.R.

Si je devais te dire trois mots,
Trois mots et pas un seul de plus,
Je ne te dirais pas « Je t’aime »
Car ça ferait deux mots de trop,
Je dirais tout simplement « Aime »,
Ou voire même « M » en majuscule,
Car seul l’Amour est capital,
Il ne s’encombre pas de détails.

Si j’enfilais sur mon collier,
Une autre lettre, pour qu’elles soient deux,
J’y joindrais sans doute une voyelle
Et ce serait sûrement un « E ».
Parce qu’elle ressemble à une échelle,
Pour mieux se hisser vers les cieux,
Et dans « Envol » il y a « ailes »,
Deux mots légers qui font rêver, un peu…

Si je complétais ce duo
Avec un mot qui soit dernier,
Je le décrocherais tout là-haut,
Entre la lune et les étoiles.
Il serait l’Air que je respire,
Ce souffle qui me donne la vie,
Le vent qui vient gonfler mes voiles,
Et dans ce « R », je lis « Inspire »…

Avec tout ça j’obtiendrais « M.E.R. »,
Dont l’addition me donnerait « O ».
Et dans ce cercle si parfait, ce cocon doux et protecteur,
Aurais-je encore besoin de mots,
Rien n’est moins sûr…
Car enfin quand tout coule de source,
On se laisse porter par le flow…

Laisser un commentaire