Le bonheur au travail selon Aurélie Pérez

« HAW » do you work ? Dis-moi comment tu travailles et je te dirai comment tu vis.
Partie parcourir le globe pour un « Happiness At Work » Tour (HAW), la lilloise Aurélie Pérez a son métier pour passion et réciproquement. Une vocation qui relève de l’évidence et qu’elle nous partage avec cœur. Ou quand une interview sur le bonheur devient un bonheur d’interview…

Aurelie Perez par Delphine Chenu
Aurélie Pérez par © Delphine Chenu

Il est des rencontres dont on sait qu’elles seront marquantes, avant même qu’elles se produisent.

Un feeling, une intuition, ces ressentis qui trompent rarement, quand on sait leur tendre l’oreille.
Ma rencontre avec Aurélie Pérez est de celles-là.

Désireuse de réaliser une interview sur le thème du bonheur au travail, j’avais sollicité Aurélie pour son expertise en qualité de consultante, conférencière et formatrice en gestion du stress.

Autant de titres professionnels qui laissaient augurer des échanges intéressants et étayés, mais ne m’avaient aucunement préparée à rencontrer une jeune femme pétillante au profil d’aventurière, prête à s’envoler quinze jours plus tard pour un tour du monde !

Un projet qu’elle m’évoquait par téléphone quelques heures avant l’enregistrement de notre entretien, lequel prit alors un tour inattendu, à mon grand enthousiasme. Car rien ne m’exalte autant que les passionné(e)s qui prennent la vie à bras-le-corps et agissent pour assouvir leur quête de sens, tout en contribuant au monde.

A travers son voyage itinérant baptisé le « Happiness At Work » Tour (« HAW » pour les initié(e)s), Aurélie a délaissé le conseil aux entreprises pour endosser l’habit d’écrivaine, sur le thème du bonheur au travail. Un parcours jalonné de rencontres, qu’elle relate sur son blog : http://aurelie-perez.fr/2016/.

Diffusée sur RCV Lille à l’occasion de la Journée Mondiale du Bonheur (pur hasard… ou clin d’œil malicieux du destin), l’interview vous en apprendra plus sur ce beau projet et ne manquera pas de vous inspirer.

Des échanges qui en appellent d’autres, alors,
A suivre…

Première diffusion dans le cadre de l’émission de l’association ORPIST*, dédiée à la thématique du travail et à ses implications dans nos vies.
* ORPIST pour « Objet Radiophonique Participatif », association fondée par Magali Nayrac.

Le cœur à rire avec Priscillia Lambert

Eclat de rire
Rire donne de l’éclat…

Notre vie moderne nous offre de moins en moins d’occasions de rire et pourtant, quel bonheur que de se laisser gagner par cette euphorie passagère. Connu pour son rire si communicatif, Henri Salvador le disait en chanson : « Faut rigoler,  avant que le ciel nous tombe sur la tête »… Alors, pour réveiller les zygomatiques parfois rouillés, des solutions existent. Et c’est du sérieux !

On est foutus, on ne rit plus !

A quand remonte votre dernier fou rire ?
Que le souvenir soit encore frais dans votre mémoire ou qu’il vous faille remonter à une période antédiluvienne, sachez que cette humeur joyeuse est de moins en moins fréquente chez nos contemporains. Il semble en effet qu’une majorité d’entre nous ait oublié comment rire, comme en atteste une étude menée par le Dr Titze, psychologue allemand : « Dans les années 50 les gens riaient 18 minutes par jour, mais de nos jours nous ne rions plus que 6 minutes par jour, en dépit des bonds énormes dans notre niveau de vie ».

Rire c’est guérir

Cette propension à prendre la vie au sérieux, a des répercussions potentiellement néfastes sur notre santé. Car rire fait « gai-rire ». De nombreuses recherches démontrent en effet les vertus préventives et thérapeutiques du rire : bénéfique pour le corps comme pour le mental, notamment grâce aux endorphines (hormones du plaisir) qu’il génère, le rire est à consommer sans modération, et ne requiert aucune ordonnance !

La rigologie, pour « booster » la joie de vivre

Une réalité bien comprise par Priscillia Lambert, « praticienne » convaincue et ambassadrice de la joie de vivre au quotidien : Fondatrice-Présidente de l’association Lill’o’bonheur, cette rigologue certifiée de « l’Ecole Internationale du Rire et du Bonheur » propose notamment des ateliers et prestations autour du rire.
Priscillia était mon invitée sur les ondes de RCV Lille, dans le cadre de l’émission de l’association ORPIST*. Elle nous partage son expérience au travers de cette interview diffusée le 17 janvier 2016.

L’occasion d’en apprendre davantage sur cette discipline en plein essor, qui nous reconnecte à notre joie de vivre et donne le goût de partager avec l’autre un contact joyeux, ludique et sincère. A l’image de cet entretien, que je vous laisse apprécier !

* Objet Radiophonique Participatif.
Association fondée par Magali Nayrac.